lundi 25 mai 2020

Les Mondiaux de Cortina repoussé à 2022 ?


Les championnats du monde de ski de Cortina en février 2021 pourrait être repoussé à 2022 ce qui les programmerais après les Jeux Olympiques de Pékin prévu en février 2022. C’est ce qu’affirme dimanche le site Challenge.fr, reprenant des propos de Giovanni Malago Président du comité Olympique Italien.

Une demande officiel devrait être faite lundi par Flavio Roda, Président de la Fédération Italienne des Sport d’hiver (FISI) auprès de la Fédération International de Ski et des Fédérations National. Une décision difficile à prendre pour les Italiens déjà impacté par l’annulation des finales de la Coupe du Monde 2019/2020 à la suite de la crise sanitaire. L’arrivée d’une éventuel seconde vague cette hiver sur l’Europe font craindre une nouvelle annulation. Un risque que la fédération Italienne ne veut pas prendre étant garante de l’aspect financier et sécuritaire de l'événement.

Cortina accueil une étape féminine de la Coupe du Monde très appréciée du cirque blanc et des supporters. La station des Dolomites devrait donc accueillir les mondiaux après les Jeux Olympiques programmés du 04 au 22 février 2022, puis les Jeux Olympiques en 2026 avec Milan.

il faudra peut etre attendre 2022 pour pour voir
Lara Gut-Behrami à Cortina

samedi 23 mai 2020

Anna Veith range les skis


La rumeur courait depuis quelques jours à la suite d’un article du journal Kronenzeitung très bien renseigné. La confirmation est tombée samedi, lors d’en entretien en Allemand à la télévision Autrichienne ORF.

La Salzbourgeoise range définitivement les skis à 30 ans. Championne Olympique de Super-G au Jeux Olympiques de Sochi en 2014, Anna Veith à manquer de peu de doublé la mise 4 ans plus tard à Pyeongchang en Corée du Sud, il faudra la surprise Ester Ledecká pour priver l’Autrichienne de l’or Olympique. Sa carrière n’a pas été épargné par les blessures durant ses 14 saisons en Coupe du Monde. En 2015, elle se blesse lors d’une chute qui débouche sur une rupture du ligament croisé antérieur, du ligament latéral interne et du tendon rotulien et l’éloigne des pistes durant 14 mois. Elle sera opéré à plusieurs reprise par la suite.

En Coupe du Monde, Anna Fenninger devenue Anna Veith après sont mariage avec le snowboardeur Autrichien Manuel Veith, l’Autrichienne est montée 15 fois sur la plus haute marche du podium et remporté à deux reprise le gros globe de cristal du classement général en 2014 et 2015 et deux petit globe du Super-G lors des mêmes saisons, auquel il faut ajouter celui du combiné en en 2015.

Triple championne du monde dans trois disciplines différentes, Super-G et Slalom Géant à Beaver Creek en 2015 et combiné à Garmisch Partenkirschen en 2011. Elle fut élue à trois reprise athlète de l’année en Autriche et ambassadrice depuis 5 ans du pris Laureus.

Désormais, l’Autriche n’a plus aucune championne Olympique en Coupe du Monde féminine, une première depuis le sacre Anita Wachter en 1993.


Source : Facebook Anna Veith - Keystone
Source : Facebook Anna Veith - Keystone


mercredi 20 mai 2020

Les courses de Wengen retirée du calendrier ?


Lors d’une réunion en live du sous-comité de la FIS, à Swiss Ski à demander que les courses du Lauberhorn soit retirée du calendrier à long termes de la FIS sur le circuit masculin nous apprend la RTS. Depuis 2016, un conflit oppose Swiss Ski et les organisateurs du Wengen International Lauberhorn Race au sujet des rétributions des droits TV de retransmission des courses. Aucun accord n’a jusqu’ici été trouvé, le dossier à été porté devant le tribunal arbitral du sport.  Un jugement proposer est déjà tombé mais la situation ne semble pas avoir évolué depuis.

Le calendrier définitif de la saison à venir à déjà été accepté par la FIS et ne peut être modifié. En raison du conflit en cours, Swiss Ski ne fera pas d’autre commentaire indique l’association sur son site internet. Les courses de Wengen font partie des classiques de la Coupe du Monde masculine, les Suisses y ont souvent brillé, sa suppression créerait un manque considérables pour le public présent en nombre à chaque édition.


jeudi 14 mai 2020

Cas positif au sein de l'OSV


L’équipe Autrichienne de ski à démarrer il y a quelques jours ses entraînements sur le glacier de Kaunertal et pratiquer 1500 test afin de vérifier si des cas positifs était présent et au besoin isolé les personnes malades.

Malheureusement, il semble que cette précaution n’aie pas suffit. La Kronenzeitung nous apprend qu’un athlète a été testé positif au coronavirus et immédiatement isolé. L’OSV garanti une sécurité maximum à ses athlètes et leur encadrement mais le risque zéro n’existe pas. L'infection semble avoir eu lieu dans un centre d'entrainement ou d'autre athlète était présent. Son nom ne sera pas divulgué afin de le protégé.



vendredi 1 mai 2020

Les Autrichiens reprennent les entraînements


La fédération Autrichienne à annoncé le retour de ses athlètes de l’alpin sur les skis pour les premiers entraînements en vue de la saison prochaine selon le site de la FIS. Cependant, crise sanitaire oblige, la Fédération Autrichienne (OSV) prend ses précaution pour protéger ses athlètes.

Tous les athlètes, accompagnant et entraîneurs de toutes les disciplines seront soumis à un test de dépistage dit PCR. Les athlètes de l’alpin seront testé deux fois. Une lors de leur arrivée en camp afin de s’assurer qu’ils ne sont pas porteurs du virus à leur arrivée, et une seconde lors de leur départ afin d’éviter une contagion extérieurs. Des test d’anticorps sont également prévu note la FIS sur son site, reprenant des propos de Peter Schröcksnadel, président de l’OSV.

Les participant au camp ont par ailleurs reçu des indications précise afin d’éviter toutes propagation du virus. Aucun contact avec des tiers, entraînements en petit groupe. Depuis le début de la crise les athlètes ont reçu des consignes à suivre durant le confinement. Comme pour d’autres fédération sportives, l’OSV se soucie d’abord de la santé de ses athlètes et ses équipes.

Toutefois, ce retour sur les skis aura une saveur toute particulière pour les skieuses Autrichienne. Dans un article récent, skiweltcup.tv indique que l'OSV n'a pas renouvelé le contrat de Roland Assinger, entraîneurs technique des dames depuis 7 ans. Parmi ses plus belle réussite, la médaille d'or de Nicole Schmidhofer à St. Moritz en février 2017 et les trois premières place du classement de la descente de la saison 2018/2019 occupée par Nicole Schmidhofer, Stephanie Venier et Ramona Siebenhofer.

La Fédération Autrichienne prend toutes les précautions 
pour protégé ses athlètes.

jeudi 30 avril 2020

Les athlètes de Swiss Ski de retour sur les skis en Juillet ?


Le conseil fédéral a annoncé mercredi la reprise possible des entraînements pour les sportifs d’élites dès le 11 mai. Depuis les différentes fédération tentes de mettre en places des plans de reprises toutes en garantissant le respect des mesures d’hygiènes pour les athlètes et leur encadrements.

C’est notamment le cas de Swiss Ski et de ski alpin. Dans un article du blick, Walter Heusser chef alpin table sur un retour des athlètes sur la neige en Juillet prochain. Les test de matériel ont également été annulé ou repoussé par les marques compliquant la mise au point pour la saison à venir mais également le renouvellement de contrat arrivé à terme.

Swiss Ski souhaite éviter à tout pris que ses athlètes et l’encadrement contracte le virus comme cela est arrivé à l’étranger et prendra donc toutes les mesures nécessaires pour l’éviter. 

Pour Corinne Suter et Lara Gut-Beharmi, le retour sur les skis est proche